Guidelines/SOPs/checklists

Directives pour la prise en charge des enfants ayant subi des violences sexuelles

Geographies Global

UNICEF

Updated 01 May 2024
cover image of the publication

Les ressources relatives à la prise en charge des enfants ayant subi des violences sexuelles présentent aux travailleurs sociaux spécialisés dans la protection de l’enfance et dans la lutte contre la VBG ainsi qu’aux autres prestataires de services concernés les différentes connaissances, attitudes et compétences dont ils auront besoin pour travailler avec les enfants survivants (y compris les enfants et les adolescents non binaires).

Ces ressources sont composées à la fois des présentes directives PES et de la formation PES. Les directives PES s’adressent aux travailleurs sociaux et aux autres prestataires de services concernés, et prennent la forme de recommandations pour la prise en charge des enfants ayant subi des violences sexuelles dans les situations de crise humanitaire. La formation PES propose une approche plus concrète des directives à travers des discussions et des exercices pratiques visant à approfondir les principaux domaines de connaissances, attitudes et compétences. La formation et les directives PES doivent être utilisées conjointement par les travailleurs sociaux – la formation est conçue comme une application concrète des concepts clés abordés dans les directives.

Les ressources PES sont principalement destinées au personnel qui intervient dans les situations de crise humanitaire et propose des services de gestion des cas de protection de l’enfance et/ou de VBG. L’ensemble des acteurs humanitaires spécialisés dans les questions ayant trait aux enfants, au genre et à la santé (en particulier, la gestion clinique des victimes de viols) peuvent également tirer profit de ces ressources. Enfin, ces dernières peuvent être utiles aux différents prestataires de services intervenant dans la prise en charge des enfants ayant subi des violences sexuelles, notamment les agents de santé, les acteurs du secteur juridique et les professionnels de la santé mentale.